Alerte septembre 2022 : Le droit d’expression autorise un salarié à s’exprimer publiquement tant qu’il n’est pas dans l’excès.

  • Auteur/autrice de la publication :
  • Post category:Non classé

Septembre 2022:

Cass.soc 21 Sept. 2022 n°21-13045

Le fait pour un salarié de critiquer son supérieur hiérarchique au cours d’une réunion, en alertant sur l’organisation de son travail et de la surcharge de travail qui en découle, relève de la liberté d’expression. Le salarié ne peut donc pas être licencié pour ses propos.